Prix 2024

Sélection du Prix 2024 de la BD aux couleurs du blues

Le Prix de la BD aux couleurs du blues, créé conjointement par les associations Bulles de Mantes et Blues sur Seine, existe depuis 2014.Il récompense chaque année un album de bande dessinée mettant en évidence une thématique de blues, jazz, gospel, negro spiritual, soul, … ou le contexte social et historique en relation.

Comme pour les dix précédentes éditions, le prix 2024 de la BD aux couleurs du blues sera décerné par le jury à un des cinq titres qui ont été présélectionnés pour figurer dans la compétition et parus entre le 1er juin de l’année précédente et le 31 mai de l’année en cours.

Sont nominés cette année (par ordre alphabétique) :

Altamont, par Hanna et Charlie Adlard (Glénat  30/08/2023)Altamont_couvAmy Winehouse, collectif (Petit à Petit 17/04/2024)

amy-winehouse_couvDelta blues café, par Philippe Charlot et Miras (Bamboo  27/03/2024)

delta-blues_couv

Les derniers jours de Robert Johnson, par Frantz Duchazeau (Sarbacane  03/01/2024)Couv_490404The Velvet Underground, par Koren Shadmi (La Boite à Bulles 15/02/2024)

Velvet_couvLe jury composé de représentants des deux associations et des mondes de la BD, de la musique, de l’éducation et de plusieurs médiathèques du territoire, se réunira au début de l’été pour élire le lauréat. Le prix lui sera décerné lors d’une cérémonie pendant le Festival Blues sur Seine. Il succédera aux précédents lauréats, Frantz Duchazeau en 2014 pour son album Lomax, collecteurs de folk songs (Editions Dargaud), Mathieu Mariolle et Mikael Bourgouin en 2015 pour Blue Note, les dernières heures de la prohibition T2 (Dargaud), Baru et Jano en 2016 pour The Four Roses (Futuropolis),, Angux et Tamarit en 2017 pour Avery’s Blues (Steinkis), Alex W. Inker en 2018 pour Panama Al Brown (Sarbacane), Thibaut Balahy, Christian Staebler et Sonia Paolini en 2019 pour Redbone (Steinkis), Raul Arino en 2020 pour Bluesman (Sarbacane), Wilfrid Lupano et Stéphane Fert en 2021 pour Blanc Autour (Dargaud), Léo Heitz en 2022 pour Satchmo (Jungle), et Johann G. Louis en 2023 pour Swamp, un été dans le bayou (Dargaud).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blue Captcha Image
Refresh

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>